Rencontre Belgique
Publié le 13 Février 2016 à 08h00 - 1905 aff.

Les Plaisirs vus d’en haut ou les principes de la domination sexuelle

Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sadomasochisme, sont des pratiques que beaucoup souhaitent réaliser mais peu l’ont réellement fait. Prendre la place du dominant n’est pas aussi facile qu’on l’imaginait. Regardez notre guide.

Les plaisirs de la domination

Le plaisir pur chacun est différent, l’un (le soumis) puise son plaisir à l’abandon, et l’autre (le dominant) aux différents pouvoir.
Avant de commencer, des règles doivent être fixées afin de ne pas rendre l’autre trop frustré. Sinon, c’est le dominant, qui tient les rênes, il décide de tout, et l’autre doit juste faire ce qu’il dit, peu importe lequel dans le respect des limites fixées bien sûr.

Le soumis exécutant les ordres de l’autre, s’offre à lui corps et âme. Son physique ne lui appartient plus mais à disposition de son maître ou de sa dominatrice toulouse, qui décide si son « esclave » (termes souvent utiliser pour le soumis) doit porter tel ou tel accessoire, ou même s’il doit aussi s’offrir aux autres (selon ce qui est fixé).

En général, le sadisme est modéré, même si on aime voir l’autre souffrir, ceci ne va pas dans le sens trop brutal. Infliger une punition à l’autre sous prétexte qu’il n’a pas été sage, une humiliation en public avec des habits, ou punition corporelle soit fessée, ou gifle, etc.

Les responsabilités du dominant

- Contrôler ses moindres gestes : ne pas sortir du jeu, veiller à ce que le jeu se déroule comme il faut.
- Respecter les limites de l’autre : il arrive des fois où le soumis ne se set plus dans l’ambiance, il les actes allés trop loin, et arrête, et le dominant doit le respecter.

- Rendre le jeu intéressant : le plaisir doit régner, pas de place pour la timidité, ni trop de douceur, non plus à l’exagération mais l’imagination et la créativité.

- En couple, ce domaine se joue souvent dans le soft, le dominant, tient ainsi un rôle modéré. Mais dans le cas d’une pratique plus hard qui requiert l’usage d’accessoire assez dangereux, la vigilance est d’or.

En résumé, dans cette pratique, la mise en scène est très important, il faudrait trouver un scénario pour le jeu c'est-à-dire, donner un rôle précis à chacun, un personnage qu’il devra jouer (prisonnier-geôlier, prof-élève, doc-malade, employeur-employé…), trouver des vocabulaires qui aide les deux parties à entrer dans son rôle, utiliser des accessoires qui rend le jeu encore plus intéressant (fouet, menottes, bandeau…), et enfin respecter les règles fixées pour plus de plaisir et éviter de sortir du jeu. Pour rassurer ceux qui se trouvent toujours dans le rôle de soumis, dites-vous qu’il est là pour se soumettre aussi à votre plaisir puisque même si l’autre tient e pouvoir, c’est aussi pour vous donner du plaisir.

Les publications similaires de "Dial coquin"

  1. 4 Fév. 2019Les rencontres sur le net finissent souvent en sexecam1358 aff.
  2. 25 Mai 2016Les amoureux de BDSM ont une meilleure santé mentale que les pratiquants de la sexualité vanille2629 aff.
  3. 13 Mai 2016Comment garder le désir brûlant dans sa relation malgré la distance ?2538 aff.
  4. 7 Avril 2016SM soft : que cachent nos ébats dominant/dominé ?2304 aff.
  5. 24 Mars 2016Les femmes rondes ont une activité sexuelle plus intense2419 aff.
  6. 14 Mars 2016A quel âge est-on une cougar ?3107 aff.
  7. 8 Mars 2016Réussir un plan cul avec une salope2342 aff.
  8. 4 Mars 2016Astuce pour le faire éjaculer plus rapidement2118 aff.