Rencontre Belgique
Publié le 25 Mai 2016 à 08h00 - 2589 aff.

Les amoureux de BDSM ont une meilleure santé mentale que les pratiquants de la sexualité vanille

Considéré comme des pratiques perverses et immorales par certaine personne, une étude a démontré que les amoureux de BSDM ont une santé mentale meilleure que les autres personnes. Aussi, si vous êtes un fan de dominatrice Toulouse pour vous trouver un maîtresse dominatrice, sachez que vous avez beaucoup de chance d'avoir une meilleure santé mentale que la plupart des gens. Pour en connaître davantage, suivez cet article.

Qu'est-ce que le BDSM ?

BDSM ou Bandage et Discipline, Sadisme et Masochisme est une pratique sexuelle qui associe ces quatres caractères. Cependant, dire que le BDSM se limite seulement à ces quatre pratiques est une erreur. En effet, le BDSM regroupe les autres types d' excentricités tel que le fétichisme ou encore les amateurs de latex.

Il est intéressant de souligner que le BDSM est répertorié dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux comme une fixation sexuelle inhabituelle et non comme maladie mentale.

                       

La pratique de BDSM, une meilleur santé mentale

L'étude publiée dans The Journal of Sexual medecin et qui s'intitule « Psychological Characteritics of BDSM Practitioners » se déroule comme suit : des chercheurs ont fait appel à 902 adeptes de la pratique BDSM et 434 à sexualité dite conventionnelle ou à sexualité vanille. Chaque participant ne sait pas de quelle étude il s'agit et a juste pour rôle de répondre à une série de question.

Les chercheurs ont constaté que les BDSM jouant le rôle de dominateur ,ont  eu les meilleures notes que les autres. De plus, les BDSM jouant les rôles de soumis ont toujours des notes supérieures ou égales à ceux qui pratiquent une sexualité conventionnelle.

Les chercheurs ont pu conclure que les BDSM, loin d'avoir des maladies mentales sont plus sains d'esprit que les autres. De plus, ils ont remarqué que les BDSM ont de faibles scores sur la sensibilité au rejet, mesure de la paranoïa des personnes envers les sentiments que les autres leurs portent.

Cependant,  les scientifiques ne parviennent pas encore à comprendre pourquoi les BDSM présentent une meilleure santé mentale . Enfin, maintenant, vous savez qu'être adepte du BDSM ne signifie aucunement avoir des problèmes mentaux. Et pour ceux qui n'ont pas encore expérimenté, voilà une raison d'essayer.

Les publications similaires de "Dial coquin"

  1. 4 Fév. 2019Les rencontres sur le net finissent souvent en sexecam1324 aff.
  2. 13 Mai 2016Comment garder le désir brûlant dans sa relation malgré la distance ?2491 aff.
  3. 7 Avril 2016SM soft : que cachent nos ébats dominant/dominé ?2268 aff.
  4. 24 Mars 2016Les femmes rondes ont une activité sexuelle plus intense2381 aff.
  5. 14 Mars 2016A quel âge est-on une cougar ?3067 aff.
  6. 8 Mars 2016Réussir un plan cul avec une salope2306 aff.
  7. 4 Mars 2016Astuce pour le faire éjaculer plus rapidement2084 aff.
  8. 13 Fév. 2016Les Plaisirs vus d’en haut ou les principes de la domination sexuelle1877 aff.